Archives | Anciens membres

Thierry Michel

Doctorant
Equipe(s) : ERHIMOR
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

 

Sujet et direction de thèse

«La conservation des grains en France au XVIIIesiècle : ruptures, continuités et limites»

Résumé

La conservation des grains est un problème récurrent dans la France d’Ancien Régime, puisque les quantités perdues aux différents stades du stockage sont alors importantes. Jusqu’au XVIIIesiècle, peu d’évolutions sont observées dans ce domaine, mais à partir de 1750, des recherches et expérimentations nombreuses sont réalisées parallèlement au mouvement d’agromanie observé en France. Pendant près de vingt ans, cette question devient un sujet de préoccupation collective sous l’effet de la convergence de réflexions d’ordre économique, politique et scientifique. Cette thèse étudie tout d’abord les caractéristiques de la nouvelle approche scientifique et technique qui apparaît entre 1750 et 1770, analysant le caractère novateur des recherches et leur diversité, le rôle joué par les agronomes des sociétés d’agriculture nouvellement créées et enfin l’implication du gouvernement royal pour soutenir l’expérimentation et relayer la diffusion des progrès par son administration. Puis, pour mesurer les répercussions de ce mouvement au niveau des campagnes, la modernisation des matériels de nettoyage des grains est étudiée dans la France du nord, comme traceur d’une meilleure conservation. A partir de sondages effectués sur six régions, elle montre que l’innovation touche celles-ci à des degrés divers, confirmant l’implantation du crible ventilé principalement dans les régions de grande culture, mais aussi dans celles où agronomes et techniciens participent à la conception et à la diffusion de ce matériel. Au terme de cette étude, nous constatons que le mouvement de recherche et d’innovation spécifique de la fin du XVIIIesiècle porte déjà en lui les principes des évolutions futures, comme la généralisation de la mécanisation du nettoyage des grains au XIXesiècle et le concept des grands silos à grains apparus au XXesiècle.

Composition du jury

  • Gérard Béaur(directeur de thèse), EHESS
  • Annie Antoine, Université Rennes II
  • Mathieu Arnoux, EHESS
  • Jean-Michel Boehler, Université de Strasbourg
  • Jérôme Buridant, Université Picardie

Thèse soutenue le 24 juin 2015 à 14h , EHESS (salle du Conseil A) - 190-198 avenue de France 75013 Paris

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Transmettre la Danse - Organiser (1)

Journée(s) d'étude - Vendredi 2 avril 2021 - 09:00PrésentationHistoire culturelle de la danse - 2021Transmettre la danse : Organiser | Contaminer | GrefferCette année, nous proposons d’étudier des formes de la transmission en danse, entendue comme un ensemble d’actions, gestes et discours, énoncés oralement ou écrits, qui participent à la construction historique des danses et des communautés qui les pratiquent. Objet d’étude très vaste, la transmission a donné lieu à de nombreux travaux dépa(...)

- Lire la suite

Mobilités, immobilités

Appel à communication - Lundi 5 avril 2021 - 00:00L’atelier doctoral du RT9- Réseau Thématique de sociologie de l’urbain et des territoires de l’Association Française de Sociologie (AFS), constitue un espace d’échanges, de travail et de débats, ainsi qu’une plateforme de soutien aux doctorant·es dans la construction de leurs réseaux de recherche. Organisé en autogestion chaque année depuis 2010 par un comité ad-hoc de doctorant.es et soutenu par un comité scientifique de chercheur.ses spécia(...)

- Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Jacques Berlioz et Antoine de Baecque

Débat - Lundi 29 mars 2021 - 14:00Dans la presse, en octobre 1789, on peut lire : « Jean Jacob, le bon vieillard, s’est présenté ; les membres de l’Assemblée nationale se sont levés et cet homme extraordinaire (proche de 120 ans), qu’on peut appeler le doyen des hommes, qui a vu trois règnes si différents – ceux de Louis XIV, de Louis XV et de Louis XVI –, est venu s’asseoir au milieu des législateurs. »Cet étonnant destin exigeait une enquête historique. Retrouver les empreintes laissées pa(...)

- Lire la suite

ERHIMOR

EHESS-CRH

54 boulevard Raspail
75006 Paris


Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/04/2018