Composition de l'équipe | Doctorants

Marie-Anne Bach-Laborde

Doctorante
Equipe(s) : ERHIMOR
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

marie.anne.bach[at]gmail.com

 

 

Sujet et direction de thèse

Habiter, exploiter, transmettre : trajectoires sociales et circulation des biens à Roissy-en-france (1570-1770). Sous la direction de Gérard Béaur.

 

Résumé

L’histoire socio-économique du Bassin parisien sous l’Ancien Régime est marquée par un double mouvement de concentration de la propriété, entre les mains des élites parisiennes et des communautés religieuses, et de concentration des fermages entre celles d’une petite caste de fermiers laboureurs. Le caractère fortement inégalitaire d’une telle structure socio-économique a parfois abusivement occulté toute forme de différenciation sociale au sein de la masse des ruraux qui ont pourtant  accordé à ces différences de condition une attention dont témoigne le soin apporté au choix du conjoint : même famille parfois, même univers professionnel souvent, même apport financier presque toujours.

Nous nous proposons d’affiner l’analyse de la stratification sociale de la société villageoise et de sa mobilité par l’étude des trajectoires socio-économiques des habitants d’une paroisse, Roissy-en-France, sur plusieurs générations, entre 1650 et 1770, dans une perspective micro historique. Il s’agit de reconstituer des généalogies sociales, appuyées sur la reconstitution des familles à partir des registres paroissiaux et nourries d’informations d’ordre patrimonial, professionnel ou culturel. Celles-ci seront fournies par les registres eux-mêmes (professions, signatures) et surtout par les censiers et terriers, les baux à ferme et les rôles de taille (en fin de période) conservés aux Archives nationales, aux Archives départementales du Val d’Oise et des Yvelines et aux Archives municipales de Roissy.

Comment se redistribuent, au fil des ventes et des successions, la propriété et les exploitations ? Comment se structurent et se hiérarchisent les réseaux d’alliance de cette société villageoise ? Quelle part y jouent les activités connexes ou la spécialisation professionnelle? Quels sont les mécanismes de la mobilité sociale agie ou subie? Telles sont les pistes de réflexion qui orientent ce projet.

Mots clefs :

Ancien Régime, Roissy en France, Bassin parisien, propriété rurale, réseaux d’alliance, mobilité sociale

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Transmettre la Danse - Organiser (1)

Journée(s) d'étude - Vendredi 2 avril 2021 - 09:00PrésentationHistoire culturelle de la danse - 2021Transmettre la danse : Organiser | Contaminer | GrefferCette année, nous proposons d’étudier des formes de la transmission en danse, entendue comme un ensemble d’actions, gestes et discours, énoncés oralement ou écrits, qui participent à la construction historique des danses et des communautés qui les pratiquent. Objet d’étude très vaste, la transmission a donné lieu à de nombreux travaux dépa(...)

- Lire la suite

Mobilités, immobilités

Appel à communication - Lundi 5 avril 2021 - 00:00L’atelier doctoral du RT9- Réseau Thématique de sociologie de l’urbain et des territoires de l’Association Française de Sociologie (AFS), constitue un espace d’échanges, de travail et de débats, ainsi qu’une plateforme de soutien aux doctorant·es dans la construction de leurs réseaux de recherche. Organisé en autogestion chaque année depuis 2010 par un comité ad-hoc de doctorant.es et soutenu par un comité scientifique de chercheur.ses spécia(...)

- Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Jacques Berlioz et Antoine de Baecque

Débat - Lundi 29 mars 2021 - 14:00Dans la presse, en octobre 1789, on peut lire : « Jean Jacob, le bon vieillard, s’est présenté ; les membres de l’Assemblée nationale se sont levés et cet homme extraordinaire (proche de 120 ans), qu’on peut appeler le doyen des hommes, qui a vu trois règnes si différents – ceux de Louis XIV, de Louis XV et de Louis XVI –, est venu s’asseoir au milieu des législateurs. »Cet étonnant destin exigeait une enquête historique. Retrouver les empreintes laissées pa(...)

- Lire la suite

ERHIMOR

EHESS-CRH

54 boulevard Raspail
75006 Paris


Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/04/2018